Le téléenseignement, une forme de théâtre expérientiel pour Colette George

L'Eau vive
L'Eau vive
« J’aime normalement avoir les élèves devant moi et voir leur visage. C’est différent en enseignement virtuel, je ne peux voir que quatre visages en même temps. Les autres élèves sont présents en mode sonore seulement. Je me sens un peu plus animée durant mes leçons virtuelles. C’est comme si j’éta…